RICHON, NADINE



Manifestations, rencontres et signatures
Index des auteurs


Nadine Richon est née à São Paulo au Brésil. Elle a étudié la sociologie à l’Université de Lausanne. Journaliste, elle vit et travaille à Lausanne. Crois-moi, je mens est son premier roman.


Chez Nadine Richon

Quelle est votre place privilégiée pour entamer le processus d’écriture?

Je m’installe plutôt debout dans mon salon-bar, ou assise à une table, celle de la cuisine souvent. Jamais dans un fauteuil.

L’atmosphère du lieu où vous vous installez pour écrire est-elle importante?

Une mauvaise atmosphère peut certainement nuire à mon inspiration. Mais d’autres éléments peuvent interférer. Je songe par exemple à l’intervention abrupte d’une personne ou a un pense malheureuse qui me traverserait durable l’esprit.

Quels sont vos ingrédients nécessaires à la création d’une atmosphère propice?

Il me faut une bonne luminosité, un certain ordre dans le désordre, le plus grand silence possible; avec quelques exceptions, car il m’arrive d’écrire dans les cafésavec de la musique et des voix en toile de fond.

La présence de certains objets est-elle indispensable à votre création?

Oui, mon iPhone, un dictionnaire papier pour les synonymes et, surtout, une tasse de thé noir ou vert, selon l’humeur.

Avez-vous besoin de rituels pour commencer?

Lancer un débat sur Facebook pour me distraire de la tâche essentielle avant de me plonger dans l’écriture, genre «reculer pour mieux sauter». De toute façon l’écriture est une chose qui a son rythme, son cheminement propre qui se nourrit aussi des sentiers détournés.


Journaliste, Nadine Richon écrit depuis longtemps mais elle n’a publié son premier roman que récemment, Crois-moi, je mens, chez Bernard Campiche Éditeur, en 2014. Par la suite, elle a remporté un concours lancé par les étudiants du Master Edition de la Sorbonne,et l’un de ses textes a été publié dans leur bel ouvrage illustré. «À l’heure de Moscou»: des nouvelles du Transsibérien (Editions du Samovar, 2016). Ce livre collectif a été présenté en mars au Salon du Livre de Paris. Nadine Richon est en train de rédiger son deuxième roman qu’elle espère pouvoir terminer durant les prochaines vacances d’été.

EVELYNE MALOD-DOGNIN
, Espaces contemporains



Crois-moi, je mens