JEAN-FRANÇOIS SONNAY

CONTES DE LA PETITE ROSE

2004. 220 pages. Prix: CHF 34.–
ISBN 2-88241-136-7, EAN 9782882411365


Soif d’une bolée de rêve? Voici un livre à déguster: lisez cette volée d’histoires pleines de tendresse malicieuse, et vous saurez comment la petite Rose, dite Risette, courageuse, curieuse et maligne, perce le secret du chant des oiseaux. La construction à contrainte du livre, offert à une toute petite fille, a de quoi séduire. Imaginez une histoire d’une page pour le premier anniversaire; jusqu’à six histoires de six pages pour le sixième? L’écriture pétillante, précise, fait le reste, suscitant une confidente au miroir et trois compagnons; une sorcière; un chien méchant; un confiseur grippe-sous; une prisonnière aux cheveux bleus et à la voix céleste, une Belle-Télé qui vous scotche à son écran, et un ogre avec «des mains à fesser les éléphants», et des aventures, et des métamorphoses: qui n’a rêvé de devenir chouette? mouette? alouette? ou surtout, fauvette? pour se retrouver chameau au pays des dromadaires! Décidément Jean-François Sonnay est un vrai conteur; de la famille des Roald Dahl et des Pierre Gripari, sa verve, ses clins d’œil ont de quoi entraîner jeunes et moins jeunes dans son sillage.

MARION GRAF, Le Temps

Raconte parrain!
En ces temps de «Harry Pottermania» aiguë, il y a saturation sur le marché des sorciers. Voilà pourquoi Rose n’en devient pas un(e), même si elle fait parfois de la magie. Parfois, c’est-à-dire lorsqu’elle avale une gorgée de potion magique, dont elle croit connaître la composition, mais ignore la préparation, car «tant que les parents enverront les enfants au lit après dîner et tant que les sorcières ne travailleront qu’à minuit, le secret des potions magiques sera bien gardé».
Alors que les unes jettent œufs de pic et bave de limace dans leur chaudron, Jean-François Sonnay enchante le monde de sa filleule. Celle-ci a reçu des contes en guise de cadeaux d’anniversaire (un conte à 1 an, deux contes à 2 ans, six contes à 6 ans): contes où l’héroïne (Rose) grandit en même temps qu’elle.
Rose est une fillette normale, donc très curieuse, et ses «pourquoi» ne trouvent pas toujours de réponses dans la réalité. Ainsi part-elle dans le pays de l’imaginaire pour savoir «pourquoi les oiseaux chantent». Pays où elle a ses complices: la petite fille du miroir (son double) et trois frères aussi «durs à la comprenette» que les vrais garçons.
Jean-François Sonnay met avec bonheur son grain de malice, de morale et d’humanité dans la marmite des contes pour enfants. Quant aux adultes, ils ne s’ennuieront pas en lisant ces histoires truffées de gourmandises à leur intention.

ÉLISABETH VUST, 24 Heures

Pour Rose
À quoi peut bien servir un parrain? À donner de beaux cadeaux. Des histoires d’anniversaire, par exemple. Rose reçoit donc chaque année une histoire rien que pour elle, et qui parle d’elle. Le résultat, signé Jean-François Sonnay, est d’une originalité et d’une fraîcheur uniques, mélange de féerie et d’émotion enfantine.

ISABELLE FALCONNIER, L’Hebdo

Extraits (Acrobat, 88kB)
Articles (Acrobat, 36 Ko)