camPoche 3


Anne-Lise Grobéty

La Fiancée d’hiver

nouvelles
2002. Deuxième édition 2011. 230 pages. Prix: CHF 14.–
ISBN 978-2-88241-121-1

Prix Rambert 1986
Traduction allemande: Die Wintersbraut.
Zurich: eFeF Verlag, 1992

Cet ouvrage est disponible en édition numérique, au prix de CHF 10.00,
auprès de notre diffuseur suisse, l'OLF. ISBN 978-2-88241-364-2



Biographie

…Enfin, le plus beau de ces textes, celui qui s’intitule La Fiancée d’hiver, donne toute la mesure d’un talent d’écrivain, sa liberté, sa mobilité, en une sorte d’incantation baroque et passionnée qui intègre à son élan les écarts de la syntaxe ou du vocabulaire. Passent les saisons, les visages, la fiancée d’été court plus vite que l’eau, celle d’automne est une bourrasque de rires et de frissons, celle de printemps s’enfuit gaiement sous la pluie, celle d’hiver… Il faudrait citer en entier ces pages haletantes et frondeuses. On songe parfois au Blason des fleurs et des fruits d’Éluard. Ou à la simplicité solennelle d’autres poèmes: «Votre nom s’écrit dans la bulle de mon haleine chaque fois que je respire. Votre nom s’écrit dans l’empreinte de mes pas.»

GEORGES ANEX, Journal de Genève


Il se trouve, et je le confesse, que je n’avais jamais lu Anne-Lise Grobéty. Cette œuvre est trop connue en Suisse romande, me dit-on, pour qu’il ne semble pas quelque peu ridicule de paraître la découvrir. Tant pis, c’est le cas.
…Quelle sottise que les frontières, celles qui ont laissé les lecteurs français ignorant d’Anne-Lise Grobéty et du «grand vertige, vertige du carrousel des “grand”, musique violente, femmes peintes dans les roulottes et sous dans la main», vertige qui, dit-elle, monte encore souvent de sa poitrine. Et engouffre son lecteur.

FRANÇOISE GIROUD, L’Illustré